Résultats financiers pour l’exercice 2007, terminé le 31 mars 2007

Bénéfice net de 238,5 millions de dollars, en hausse de 24,2 %
Revenus de 4,001 milliards de dollars, en baisse de 0,5 %

(Montréal, 5 juin 2007) – Saputo inc. a dévoilé aujourd’hui ses résultats financiers pour l’exercice 2007, terminé le 31 mars 2007.

- Le bénéfice net s’est chiffré à 238,5 millions de dollars (2,30 $ de base par action), en hausse de 24,2 % par rapport aux 192,1 millions de dollars (1,83 $ de base par action) pour l’exercice 2006.

- Les revenus consolidés ont totalisé 4,001 milliards de dollars, une baisse de 21,2 millions ou 0,5 % en comparaison avec les 4,022 milliards de dollars enregistrés pour l’exercice 2006.

- Le bénéfice consolidé avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et dévaluation (BAIIA)1 s’est établi à 426,3 millions de dollars, une hausse de 60,3 millions de dollars ou de 16,5 % comparativement aux 366,0 millions de dollars à l’exercice 2006.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres a totalisé 317,1 millions de dollars, comparativement aux 261,6 millions de dollars à l’exercice précédent, une augmentation de 55,5 millions de dollars ou de 21,2 %. Cette augmentation est principalement attribuable aux gains découlant des mesures de rationalisation mises en oeuvre pour nos activités canadiennes au cours des exercices précédents, ainsi qu’à l’accroissement des volumes de ventes de nos activités laitières canadiennes et de nos activités en Argentine, comparativement à l’exercice précédent. Le secteur a également bénéficié d’un marché des sous-produits plus favorable. Au cours de l’exercice 2007, des charges de rationalisation d’environ 2,1 millions de dollars ont été comptabilisées relativement à la fermeture de deux usines canadiennes.

- Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers américain s’est établi à 82,9 millions de dollars, en hausse de 4,6 millions de dollars ou 5,9 % comparativement aux 78,3 millions de dollars enregistrés à l’exercice 2006. Durant l’exercice, nous avons réalisé des progrès majeurs en ce qui concerne l’amélioration de l’efficience opérationnelle, l’augmentation des prix de vente et la diminution des frais liés à la manutention du lait. La somme de ces efforts s’est traduite par une amélioration d’environ 15 millions de dollars du BAIIA à l’exercice 2007, par rapport à l’exercice 2006. De plus, la division a diminué d’environ 7 millions de dollars ses coûts promotionnels, ainsi que ses coûts d’énergie, d’emballage et d’ingrédients. Finalement, la réduction du prix du lait destiné à la transformation par l’État de la Californie et le département américain de l’Agriculture se sont traduites par une amélioration d’environ 3 millions de dollars du BAIIA durant l’exercice 2007. Ces facteurs positifs ont compensé la baisse du BAIIA découlant des conditions du marché défavorables. Un prix moyen du bloc par livre de fromage inférieur et une relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, ont eu une incidence négative sur le BAIIA d’environ 20 millions de dollars. De plus, la hausse du dollar canadien a réduit de quelque 3,4 millions de dollars le BAIIA de l’exercice en cours. Au cours de l’exercice 2007, la division a engagé une charge de rationalisation d’environ 1,3 million de dollars relativement à la fermeture de notre usine de Peru, en Indiana.

- Le BAIIA du secteur Produits d’épicerie s’est chiffré à 26,4 millions de dollars, soit une hausse légère par rapport aux 26,1 millions de dollars enregistrés à l’exercice 2006. La baisse des dépenses de marketing et l’inclusion de Rondeau, acquise le 28 juillet 2006, ont donné lieu à une augmentation du BAIIA d’environ 5 millions de dollars à l’exercice 2007. Cette augmentation a été compensée par la hausse du coût de la matière première et des autres coûts, ainsi que par la diminution du BAIIA résultant de la réduction des revenus découlant de nos accords de coemballage pour la production de produits destinés au marché américain, comparativement à l’exercice précédent. Le secteur a par ailleurs comptabilisé une charge de rationalisation d’environ 0,6 million de dollars à l’exercice 2007, relativement à la fermeture de l’usine de Laval, au Québec.

- Les flux de trésorerie provenant de l’exploitation ont totalisé 343,5 millions de dollars pour l’exercice 2007, une hausse de 43,9 millions de dollars ou de 14,7 %, comparativement aux 299,6 millions de dollars à l’exercice 2006.

- La Société a augmenté ses emprunts bancaires de 93,7 millions de dollars, principalement aux fins de l’acquisition des activités fromagères industrielles de Land O’Lakes sur la côte ouest américaine, laquelle a eu lieu immédiatement après la fin de l’exercice 2007. La Société a également remboursé 33,8 millions de dollars relativement à sa dette à long terme, elle a émis des actions en contrepartie d’un montant en espèce de 20,9 millions de dollars dans le cadre du régime d’options d’achat d’actions, elle a racheté du capital-actions totalisant 50,7 millions de dollars dans le cadre du programme de rachat dans le cours normal des activités, et elle a versé des dividendes de 80,7 millions de dollars.

Sommaire des résultats du quatrième trimestre

- Le bénéfice net s’est chiffré à 62,9 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2007, soit une augmentation de 25,2 millions de dollars comparativement au même trimestre de l’exercice précédent.

- Les revenus ont totalisé 1,009 milliard de dollars, une hausse de 38,8 millions de dollars ou de 4,0 %, par rapport aux 969,9 millions de dollars au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette hausse est principalement attribuable à notre secteur Produits laitiers canadiens et autres, dont les revenus ont augmenté d’environ 37 millions de dollars, comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent. La hausse des prix de vente dans nos activités canadiennes découlant de l’augmentation du coût de la matière première, le lait, l’accroissement des volumes de ventes provenant de nos activités laitières canadiennes et de nos activités en Argentine, de même que les revenus supplémentaires attribuables à un marché des sous-produits plus favorable et l’inclusion de nos activités allemandes, acquises le 13 avril 2006, sont les principaux facteurs ayant causé cette augmentation. Les revenus de notre secteur Produits laitiers américain sont demeurés relativement stables au quatrième trimestre de l’exercice 2007, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le prix moyen du bloc par livre de fromage a généré des revenus supplémentaires d’environ 8 millions de dollars. L’appréciation du dollar américain au quatrième trimestre de l’exercice 2007 a pour sa part généré des revenus supplémentaires de 4 millions de dollars. Ces augmentations ont été contrebalancé par la baisse des revenus imputable à la diminution des volumes de ventes au quatrième trimestre de l’exercice 2007, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. La diminution des volumes de ventes est entièrement imputable à la fermeture de notre usine de Peru, en Indiana, au début de l’exercice 2007. Les revenus de notre secteur Produits d’épicerie, ont augmenté d’environ 2 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2007, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les volumes de ventes supplémentaires dans le marché canadien et l’inclusion de Rondeau, acquise le 28 juillet 2006, ont contrebalancé le recul des revenus provenant de nos accords de coemballage pour la production de produits destinés au marché américain.

- Le BAIIA a totalisé 111,5 millions de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 29,7 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

- Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers canadien et autres a augmenté d’environ 23 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2007, comparativement au même trimestre de l’exercice précédent. Les principaux facteurs ayant contribué à cette hausse sont les économies découlant de l’efficience accrue de nos activités canadiennes, le marché plus favorable des sous-produits et l’augmentation des volumes de ventes de nos activités laitières canadiennes et de nos activités en Argentine. Les résultats du quatrième trimestre de l’exercice 2007 comprenait des charges de rationalisation de 2,1 millions de dollars pour la fermeture de deux usines canadiennes.

- Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers américain a augmenté d’environ 9 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2007, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette augmentation est attribuable aux mesures prises par la Société pour contrebalancer les conditions de marché défavorables, aux efficiences accrues réalisées au cours du trimestre courant, aux avantages tirés des révisions aux formules utilisées pour établir le prix du lait, apportées par le département californien des Aliments et de l’Agriculture ainsi que par le département américain de l’Agriculture, et aux réductions de coûts liés aux promotions, à l’énergie, aux emballages et aux ingrédients.

- Le BAIIA du secteur Produits d’épicerie a diminué d’environ 1,0 million de dollars qui est imputable à l’augmentation du coût de la matière première et des autres coûts, à la baisse du BAIIA découlant du recul des revenus provenant des accords de coemballage pour la production de produits destinés au marché américain, ainsi qu’à la charge de rationalisation d’environ 0,6 million de dollars comptabilisée au cours du trimestre courant pour la fermeture de notre usine de Laval, au Québec.

Perspectives

Au cours de l’exercice 2007, Saputo a démontré qu’elle pouvait consolider toutes ses ressources et composer avec les défis qui se présentent. Nos divisions ont réussi à créer une valeur additionnelle pour toutes les parties prenantes. L’élan créé à l’exercice 2007 ainsi que notre détermination et notre engagement devraient nous permettre d’atteindre de nouveaux sommets pour l’exercice 2008.

L’acquisition de Land O’Lakes sur la côte ouest américaine conclue au début de l’exercice 2008 accroîtra considérablement notre présence sur le marché américain. L’économie d’échelle supplémentaire qui en découlera devrait se traduire par plusieurs occasions d’accroître notre rentabilité. Pour l’exercice 2008, notre objectif consiste notamment à analyser nos nouvelles activités et à les intégrer à la culture et aux valeurs de Saputo, et à améliorer notre rentabilité. Nous bénéficions à l’heure actuelle d’une équipe engagée qui s’assurera que cette intégration se déroule de façon efficace.

À l’exercice 2008, nous procéderons à l’intégration de nos activités au Royaume-Uni, acquises à la fin de l’exercice 2007. Nous nous baserons sur ces activités et sur nos activités en Allemagne pour acquérir une meilleure compréhension du marché européen. Nos objectifs liés aux activités en Europe consistent à accroître l’efficience, à élargir notre clientèle et à améliorer notre rentabilité globale.

Nos autres divisions ont également établi des objectifs pour l’exercice 2008. Notre division Produits laitiers (Canada) continuera d’améliorer ses activités, de manière à réaliser des efficiences accrues. Les fermetures annoncées à la fin de l’exercice 2007 aideront cette division à atteindre cet objectif. Grâce à la contribution de nos équipes responsables des activités de recherche et développement, ces activités nous permettront également d’élargir notre gamme de produits à valeur ajoutée, de manière à assurer notre croissance continue.

Étant donné que nous avons mené à terme notre programme de dépenses en immobilisations en Argentine, notre division Produits laitiers (Argentine) est bien positionnée pour assurer sa croissance et sa rentabilité. À l’exercice 2008, la division concentrera ses efforts sur l’efficacité de l’ensemble de ses activités, ainsi que sur l’expansion des marchés national et international.

Les objectifs de notre secteur Produits d’épicerie pour l’exercice 2008 visent l’intégration continue de Rondeau, acquise au début de l’exercice 2007, ainsi que l’augmentation du nombre d’endroits où ses produits sont commercialisés et vendus. La fermeture de notre usine de Laval, à la fin de l’exercice 2007, permettra à la division d’accroître son efficience et sa rentabilité globale.

Nous jouissons d’une excellente situation financière, d’un faible niveau d’endettement et de flux de trésorerie élevés. Ceci nous permettra de poursuivre notre croissance en procédant à des acquisitions et d’améliorer notre position générale dans l’industrie laitière mondiale.

États financiers et rapports de gestion
Pour de l’information additionnelle relativement à l’exercice 2007 et au quatrième trimestre de l’exercice 2007, veuillez vous référez à nos états financiers consolidés vérifiés et les notes complémentaires et à notre rapport de gestion pour l’exercice terminé le 31 mars 2007. Ces documents peuvent être obtenus sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com.

Mise en garde relative à l’information financière prospective
Ce communiqué, y compris la rubrique « Perspectives », contient de l’information financière prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Cette information est fondée sur les hypothèses, attentes et estimations actuelles de la Société à propos des revenus et des charges prévus, de la conjoncture économique au Canada, aux États-Unis, en Argentine, en Allemagne et au Royaume-Uni, de son aptitude à attirer et fidéliser les clients et les consommateurs, de ses charges d’exploitation et de l’approvisionnement en matières premières et en énergie qui sont assujettis à certains risques et incertitudes. Les résultats réels pourraient différer de manière importante des conclusions, prévisions ou projections énoncées dans cette information financière prospective. Par conséquent, la Société ne peut garantir que ces déclarations prospectives se concrétiseront. Les hypothèses, attentes et estimations élaborées dans la préparation des déclarations prospectives et les risques qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de manière importante des prévisions actuelles de la Société sont abordés tout au long du rapport de gestion et, notamment, à la rubrique « Risques et incertitudes ». L’information financière prospective qui figure dans le présent communiqué, y compris à la rubrique « Perspectives », est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Vous ne devriez pas accorder une importance indue à l’information financière prospective, ni vous y fier à une autre date. Bien que la Société puisse choisir de le faire, elle n’est pas tenue, à quelque moment que ce soit, de mettre à jour ces renseignements et elle ne s’engage pas à le faire.

Dividendes
Le conseil d’administration a déclaré un dividende de 0,20 $ par action, payable le 20 juillet 2007 aux actionnaires inscrits le 9 juillet 2007. Ce dividende est lié au trimestre terminé le 31 mars 2007.

Conférence téléphonique
Une conférence téléphonique afin de discuter des résultats de l’exercice 2007 aura lieu le mardi 5 juin 2007 à 15 h 30, heure de l’Est. Le numéro à composer afin de participer à cette conférence téléphonique est le 1 866 521 6084. Veuillez s’il vous plait signaler ce numéro cinq minutes avant le début de la conférence.

Pour écouter cet appel via Internet, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : http://events.onlinebroadcasting.com/saputo/060507/index.php?l=fr

Pour ceux qui ne pourront participer, un enregistrement de la conférence sera disponible pour écoute jusqu’à minuit, le mardi 12 juin 2007. Pour accéder à la transmission de l’enregistrement, veuillez signaler le 1 800 395 0363, code d’accès 8808104. La conférence sera également archivée sur le site Internet de Saputo à l’adresse www.saputo.com.

La Société
Saputo, tout un monde à découvrir. Avec sa gamme de produits distinctifs et son engagement envers la croissance, Saputo ne cesse d’explorer et de saisir de nouvelles occasions, tout en conservant le meilleur de ses traditions. Grâce à l’innovation, à l’expansion mondiale et au dévouement inébranlable de ses employés, Saputo produit, commercialise et distribue des produits de la plus grande qualité. Saputo est l’un des vingt plus importants transformateurs laitiers au monde, le plus important transformateur laitier au Canada, parmi les cinq plus grands producteurs de fromage aux États-Unis, le troisième transformateur laitier en importance en Argentine et le plus grand manufacturier de petits gâteaux au Canada. Son succès émane de la passion et de l’expertise des 9 000 hommes et femmes qui travaillent dans ses nombreuses installations à travers le monde. Des marques réputées telles que Saputo, Alexis de Portneuf, Armstrong, Baxter, Dairyland, Danscorella, De Lucia, Dragone, DuVillage de Warwick, Frigo, Kingsey, La Paulina, Nutrilait, Princesse, Ricrem, Sir Laurier d’Arthabaska, Stella, Treasure Cave, HOP&GO!, Rondeau et Vachon ont mérité la confiance des consommateurs dans plus de trente pays. Saputo inc. est une société publique dont les actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole SAP.

(1) Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes comptables généralement reconnus
La Société évalue son rendement financier sur la base de son BAIIA qui est défini comme étant le bénéfice avec intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et dévaluation du placement de portefeuille. Le BAIIA n’est pas une mesure de rendement définie par les principes comptables généralement reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas être comparable aux mesures présentées par d’autres sociétés. Voir la section intitulée « Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes comptables généralement reconnus » qui se trouve dans le rapport de gestion.


- 30 -


Renseignements
Karine Vachon
Conseillère, Communications
(514) 328-3377