Notre engagement et nos piliers

Chez Saputo, nous sommes aussi engagés à adopter des pratiques commerciales durables et responsables. Nous avons réorganisé nos priorités selon les piliers suivants : la sécurité et la qualité des aliments, la santé et la sécurité des employés, l’éthique des affaires, l’approvisionnement responsable (y compris les soins des animaux), l’environnement, la nutrition et les saines habitudes de vie ainsi que l’engagement communautaire. En nous fondant sur ces piliers, nous alignons nos efforts et nos ressources sur les valeurs de notre Société et les préoccupations de nos différents intervenants.

Saputo et l'environnement

Saputo s’est engagée à avoir des pratiques commerciales respectueuses de l’environnement. Nous tenons compte de la réglementation relative aux émissions de carbone et surveillons de près l’incidence de l’évolution des lois en matière d’environnement dans les territoires où nous exerçons nos activités. Nos usines de fabrication gèrent leur impact sur l’environnement grâce au soutien d’équipes environnementales au sein des divisions qui effectuent régulièrement des audits.

Chez Saputo, nous croyons qu’un environnement durable est un processus d’amélioration continue. Nous perfectionnons continuellement nos outils de collecte de données et d’analyse afin de fournir l’information nécessaire aux équipes de direction. Par ailleurs, nous déclarons nos émissions de gaz à effet de serre et notre consommation d’énergie dans le cadre de notre participation au Carbon Disclosure Project. Nos mesures consolidées et rapports internes sur les principaux indicateurs de performance environnementale ne cessent de s’améliorer, ce qui nous a permis d’augmenter notre résultat chaque année depuis 2011.

Nous entamons maintenant notre cinquième année de participation au défi Energy Star de l’industrie, un programme de l’Environmental Protection AgencyMC (« EPA ») des États-Unis, qui encourage les usines de fabrication à réduire leur intensité énergétique d’au moins 10 % sur une période de référence de cinq ans. Nous continuons à soutenir l’accroissement de l’efficience des procédés de fabrication dans l’ensemble de nos installations.

Comme c’est le cas dans plusieurs secteurs de notre entreprise, nous encourageons nos employés à participer à nos initiatives de développement durable. Notre programme VIVRE (Valeurs par l’Innovation, la Vie et le Respect de l’Environnement) permet au personnel de communiquer les meilleures pratiques et de soutenir des événements qui renforcent l’engagement envers l’environnement. De l’utilisation de véhicules électriques par les employés jusqu’aux célébrations spéciales du Jour de la Terre, notre équipe est fière de participer au partage des idées et des meilleures pratiques qui peuvent avoir une incidence positive sur notre environnement.

Politique environnementale

Saputo est l’un des dix plus importants transformateurs laitiers au monde. Notre objectif est de poursuivre notre croissance en tant que transformateur laitier d’envergure mondiale ainsi que notre progression globale tout en recherchant à minimiser l’impact de nos activités et celles de nos filiales sur l’environnement.

Nous nous engageons à exercer nos activités suivant des pratiques d’affaires qui tiennent compte de la protection de l’environnement et nous recherchons une amélioration continue de notre performance environnementale. Pour ce faire, nous définissons, révisons et mettons à jour nos objectifs environnementaux afin que nos opérations soient gérées en conformité avec la législation environnementale applicable en tenant compte des principes d’une saine gestion.

Pour atteindre cet engagement, nous:

  • Dédions les ressources humaines nécessaires afin d’assurer un suivi continu de nos opérations et d’identifier, en collaboration avec les autorités gouvernementales, des opportunités permettant de prévenir et minimiser l’impact futur de nos activités sur l’environnement;
  • Faisons la promotion de l’engagement et de la responsabilisation des employés face à la protection de l’environnement et les sensibilisons à cet égard;
  • Formons les employés relativement à leurs responsabilités en matière d’environnement;
  • Procédons à des vérifications environnementales afin de confirmer que nos activités sont gérées en conformité avec les objectifs de la présente politique et des principes d’une saine gestion;
  • Adoptons et appliquons des programmes et procédures qui minimisent les impacts de situations d’urgence;
  • Rendons compte au conseil d’administration sur le statut environnemental de nos activités.

Bien-être des animaux

Saputo renforce son engagement de rassembler les chefs de file de l’industrie et les producteurs laitiers afin d’améliorer les soins des animaux sur toutes les fermes laitières. La Société continuera d’employer sa position en tant que l’un des principaux transformateurs laitiers dans le monde pour promouvoir les soins des animaux et les bonnes pratiques en ce qui a trait à la manipulation des bovins laitiers

Nous sommes une société laitière, et le lait constitue notre principal ingrédient. Nous avons résolument à cœur la façon dont le lait que nous achetons est produit. Pour obtenir des produits laitiers d’excellente qualité, il faut d’abord utiliser du lait de haute qualité provenant d’animaux en bonne santé et recevant des soins appropriés. Nous considérons que des pratiques pour le soin et la manipulation des animaux, un logement, une bonne nutrition et des soins vétérinaires appropriés sont essentiels à la santé et au bien-être des bovins laitiers.

Politique sur le bien-être des animaux

Saputo renforce son engagement de rassembler les chefs de file de l’industrie et les producteurs laitiers afin d’améliorer les soins des animaux sur toutes les fermes laitières. La Société continuera d’employer sa position en tant que l’un des principaux transformateurs laitiers dans le monde pour promouvoir les soins des animaux et les bonnes pratiques en ce qui a trait à la manipulation des bovins laitiers.

Nous sommes une société laitière, et le lait constitue notre principal ingrédient. Nous avons résolument à cœur la façon dont le lait que nous achetons est produit. Pour obtenir des produits laitiers d’excellente qualité, il faut d’abord utiliser du lait de haute qualité provenant d’animaux en bonne santé et recevant des soins appropriés. Nous considérons que des pratiques pour le soin et la manipulation des animaux, un logement, une bonne nutrition et des soins vétérinaires appropriés sont essentiels à la santé et au bien-être des bovins laitiers.

Saputo a une tolérance zéro à l’égard de tout acte de cruauté envers les animaux. Cela comprend, sans toutefois s’y limiter, la maltraitance et la négligence délibérées des animaux et les actes qui causent de façon malicieuse des douleurs, des blessures et des souffrances. Nous nous attendons à ce que tous les travailleurs qui s’occupent de bovins laitiers (employeurs et employés) adoptent et respectent en tout temps des méthodes appropriées pour les soins et la manipulation des animaux.

La Société a établi un Protocole visant à adresser les situations dans lesquelles des preuves crédibles ont été présentées pour étayer des allégations de cruauté envers des animaux. Saputo n’acceptera pas de se faire livrer du lait des fermes visées tant qu’elle ne sera pas satisfaite que les Critères de réintégration particuliers aient été respectés.

Nous nous attendons à ce que tous les producteurs laitiers se conforment aux normes reconnues pour les soins et la manipulation des bovins laitiers. Le respect du producteur des normes de l’industrie et des codes de pratiques doit être confirmé par un audit d’une tierce partie indépendante pour répondre aux attentes de l’industrie, des clients et des consommateurs.

Les normes de l’industrie ou les codes de pratiques se rapportent à une exigence réglementaire ou à une attente imposée par l’industrie qui décrit les pratiques acceptables pour les soins et la manipulation des bovins. Le respect de telles exigences confirme que les fermes laitières qui approvisionnent Saputo en lait abordent les principaux enjeux liés au bien-être des bovins laitiers.

Saputo cherche à obtenir un engagement de ses fournisseurs d’éliminer ou de modifier leurs Pratiques de gestion courantes qui sont inutiles ou causent des douleurs, plus particulièrement:

  • La pratique d’amputation de la queue chez les bovins doit être éliminée.
  • Le recours aux mesures de contrôle de la douleur pendant l’écornage des bovins doit devenir une norme minimale de l’industrie.

Nous nous attendons à ce que nos fournisseurs mettent en œuvre des programmes appropriés de Sensibilisation et formation aux soins des animaux incluant un code de conduite obligatoire pour les soins des animaux qui sera passé en revue chaque année.

  • Des modèles de code de conduite en matière de soins des animaux ont été élaborés pour aider les producteurs à élaborer le leur.
  • Une formation appropriée de tous les travailleurs qui s’occupent des bovins reposant sur un programme de formation reconnu sur la manipulation à faible niveau de stress des animaux, incluant les soins des animaux non ambulatoires et fragilisés, est une condition essentielle pour s’assurer que les bovins laitiers reçoivent les meilleurs soins possibles.

Saputo est déterminée à appuyer les initiatives et les programmes qui font la promotion des occasions de communication, de sensibilisation et de formation relatives aux problèmes de bien-être des bovins laitiers.

Saputo appuiera les initiatives et les ateliers de formation sur la manipulation à faible niveau de stress (en douceur) des bovins destinés aux producteurs, en partenariat avec des spécialistes reconnus du domaine de la manipulation et du bien-être des bovins.

Nous ferons preuve de leadership pour l’adoption universelle de ces normes de bien-être des animaux dans tous les pays où nous exerçons des activités.

Nos efforts viseront tous les intervenants de l’industrie laitière, dont les coopératives laitières et les offices de commercialisation. La priorité consistera à atteindre ces objectifs dans les plus brefs délais possibles.

L’une des principales priorités de Saputo est de veiller à ce que ces normes, qui reposent sur des preuves scientifiques incontestables, soient respectées. Nous nous attendons à ce que tous nos fournisseurs deviennent des chefs de file de l’industrie à cet égard.


Protocole

Saputo a établi un protocole visant à adresser les situations dans lesquelles des preuves crédibles ont été présentées pour étayer des allégations de cruauté envers des animaux :

  • Saputo suspendra immédiatement la livraison de lait provenant d’une ferme dans laquelle elle estime raisonnablement, en se fondant sur les faits disponibles examinés et selon les circonstances environnantes, qu’un animal a été maltraité ou négligé.
  • Saputo suspendra immédiatement la livraison de lait provenant d’une ferme dans laquelle elle estime raisonnablement, en se fondant sur les faits disponibles examinés et selon les circonstances environnantes, qu’un animal a été maltraité ou négligé.
  • Saputo poursuivra la suspension de la livraison du lait si l’enquête conclut que des animaux ont été, de façon délibérée, maltraités ou négligés.

Critères de réintégration

Saputo n’autorisera de nouveau la livraison de lait de la ferme que lorsqu’elle sera satisfaite que les étapes de réintégration suivantes aient été suivies :

  • La ferme a pris une mesure corrective immédiate pour gérer de façon appropriée les travailleurs qui ont été trouvés coupables de maltraitance ou de négligence délibérées envers des animaux.
  • Un audit d’une tierce partie indépendante a été effectué sur la ferme pour évaluer le respect du producteur des normes et des codes de pratiques reconnus pour le soin et la manipulation des bovins (p. ex. des vérificateurs indépendants australiens ou argentins, le programme FARM, le programme d’évaluation du bien-être des animaux proAction®).
  • Un plan de mesures correctives a été élaboré par un audit d’une tierce partie indépendante et accepté par le producteur. Ce plan définit les lacunes en matière de soins des animaux et souligne les étapes qui doivent être suivies pour les corriger. Le plan devrait prévoir un échéancier précis pour corriger les lacunes et des vérifications de suivi pour évaluer de nouveau la mise en œuvre des mesures correctives établies. Ces mesures peuvent comprendre la formation des travailleurs qui s’occupent des bovins laitiers sur la manipulation appropriée des bovins selon un programme de formation reconnu sur la manipulation des bovins à faible niveau de stress (p. ex. Dairy Stockmanship©, Cowsignals®, Dairy Australia ProHand).
  • Le défaut de mettre en œuvre les mesures définies dans le plan de mesures correctives visant à corriger les lacunes en matière de soins des animaux pourrait entraîner une suspension et/(ou une cessation définitive de la livraison du lait chez Saputo.

Normes de l’industrie et codes de pratiques

Le respect du producteur des normes de l’industrie et des codes de pratiques doit être confirmé par un audit d’une tierce partie indépendante pour répondre aux attentes de l’industrie, des clients et des consommateurs.

Dans les territoires où Saputo n’a pas conclu de contrat d’approvisionnement en lait directement avec le producteur (p. ex. coopératives laitières, offices de commercialisation), Saputo s’engage à travailler de concert avec les autorités concernées afin que les normes et les codes de pratiques reconnus soient mis à jour et voir à ce qu’ils deviennent une norme minimale fondamentale de l’industrie.

Les normes de l’industrie ou les codes de pratiques qui ont été reconnus par Saputo dans les pays où la Société exerce des activités sont les suivants :

  • Argentine : Manuel sur les soins des animaux de l’Instituto Nacional de Tecnología Agropecuaria (INTA) (en cours d’élaboration)
  • Australie : Australian Animal Welfare Standards and Guidelines for Cattle – en attente de l’approbation du Ministère
  • Canada : Code de pratiques pour le soin et la manipulation des bovins laitiers du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAE)
  • États-Unis d’Amérique : Farmers Assuring Responsible Management (FARM) Program de la National Milk Producers Federation

Pratiques de gestion

Saputo exige de ses fournisseurs qu’ils s’engagent à éliminer ou à modifier leurs pratiques de gestion courantes qui sont inutiles ou causent des douleurs, plus particulièrement :

La pratique d’amputation de la queue chez les bovins doit être éliminée.

L’amputation de la queue repose sur l’hypothèse voulant qu’elle réduise le risque d’infections mammaires, contribue à la propreté des vaches et améliore les conditions de travail des personnes qui s’occupent des vaches laitières. Les preuves scientifiques n’ont pas mis en évidence de différences quant à l’état de propreté du pis ou des pattes, du compte de cellules somatiques ou de la prévalence des agents pathogènes intra mammaires qui pourraient être attribuées à l’amputation de la queue. Cette pratique provoque douleur et inconfort, et la formation d’un neurome, le risque d’infection postopératoire et la perte de la fonction de chasse-mouches reliés à l’amputation de la queue sont des enjeux liés au bien-être des animaux. L’American Veterinary Medical Association, l’Association canadienne des médecins vétérinaires et l’Australian Veterinary Association s’opposent toutes à la pratique courante d’amputation de la queue des bovins.

On peut recourir à des pratiques de gestion de rechange pour éviter l’inconfort du travailleur qui s’occupe des bovins, telles que :

  1. La taille du toupillon de la queue;
  2. L’aménagement de stalles et de planchers favorisant la propreté des vaches;
  3. L’aménagement de stalles et de planchers favorisant la propreté des vaches;

Le recours aux mesures de contrôle de la douleur pendant l’écornage doit devenir une norme minimale de l’industrie.

Les bovins sans cornes causent moins de blessures aux autres animaux et aux humains que ceux à cornes. Il peut s’avérer nécessaire d’écorner des bovins pour rendre la manipulation plus sécuritaire, mais cette pratique est douloureuse. La prévention de croissance des cornes par la sélection génétique et le recours à des animaux reproducteurs sans cornes est réalisable, mais le choix de taureaux laitiers sans cornes est actuellement très limité. Si la sélection génétique de bovins sans cornes est impossible, l’écornage des veaux doit être choisi de préférence à l’écornage des animaux plus âgés qui nécessite l’utilisation d’un anesthésiant pendant l’écornage et pendant la phase postopératoire. L’American Veterinary Medical Association, l’Association canadienne des médecins vétérinaires et l’Australian Veterinary Association recommandent l’utilisation de mesures de contrôle de la douleur pendant l’écornage des bovins laitiers.

Sensibilisation et formation relatives aux soins des animaux

Un code de conduite pour le soin des animaux permet à tous les travailleurs d’une ferme ou d’une entreprise de mieux comprendre les politiques et les valeurs de l’entreprise. Il fait également office de rappel, tant pour le propriétaire que la direction et le personnel, sur l’importance des soins appropriés des animaux. Il existe pour assurer la sécurité et le bien-être des travailleurs et des animaux. Il représente l’engagement de l’entreprise et de ses employés d’agir correctement. Il décrit ce qui doit se produire lorsque la situation tourne mal. Toutes les personnes qui s’occupent des animaux ou qui entrent en contact avec eux doivent adhérer à un code de conduite qui indique clairement les éléments suivants :

  • Les employeurs et les employés sont tenus d’appuyer les objectifs fondamentaux relatifs au soin et à la manipulation de façon responsable.
  • Les pratiques pour le soin et la manipulation responsables des animaux sont appliquées rigoureusement parmi les employés et les fournisseurs de services.
  • Tout incident impliquant un mauvais traitement, une maladie ou une blessure possible d’un animal qui est signalé à un employeur sera pris au sérieux.
  • Les employés sont tenus de manipuler et de traiter les animaux avec respect et conformément aux politiques et règles établies par la ferme, ainsi qu’aux règlements fédéraux, provinciaux, étatiques et municipaux en vertu desquels la ferme exerce ses activités.
  • Un employé qui observe des faits ou reçoit des renseignements indiquant qu’un animal de la ferme ou confié aux soins de celle-ci subit de mauvais traitements doit le signaler immédiatement à l’employeur et/ou à l’autorité compétente

Une formation appropriée de tous les travailleurs reposant sur un programme de formation reconnu sur la manipulation des animaux à faible niveau de stress qui comprend les soins des animaux non ambulatoires et fragilisés est une condition essentielle pour que les bovins laitiers reçoivent les meilleurs soins possibles

Les bovins laitiers doivent toujours être traités avec soin, en douceur et tranquillement, selon une routine régulière. Les méthodes de manipulation à faible niveau de stress diminuent les peurs, préviennent les blessures, facilitent l’observation et le traitement et améliorent le bien-être et la productivité des animaux. Les travailleurs qui manipulent les animaux doivent être familiarisés avec leur comportement et avec les techniques de manipulation en douceur. Les aiguillons électriques ne doivent être utilisés sur des bovins laitiers que dans des situations extrêmes, par exemple lorsque la sécurité des personnes ou des animaux est menacée, mais il ne faut en aucun cas toucher le devant de la tête, l’anus et les organes génitaux des bovins. Les fournisseurs doivent établir des procédures de soins des bovins non ambulatoires et fragilisés.

Parmi les exemples de programmes de manipulation des bovins reconnus dans les pays où Saputo exerce des activités, citons :

  1. Australie : Dairy Australia ProHand
  2. Canada : Dairy Stockmanship©, Cowsignals®
  3. États-Unis : Dairy Stockmanship©, Cowsignals®

Saputo s’attend à ce que ses fournisseurs mettent en place des programmes appropriés de sensibilisation et de formation destinés aux travailleurs qui s’occupent des bovins laitiers, qui prévoient un code de conduite pour le soin des animaux obligatoire, qui est passé en revue chaque année.


Ressources

Comité bien-être des animaux de Saputo

Saputo a constitué un comité mondial Bien-être des animaux qui est composé de hauts dirigeants internes des affaires gouvernementales, de l’approvisionnement en lait et des ventes de Saputo, et de notre directeur, Bien-être animal. Les membres de ce comité représentent chaque pays où Saputo exerce des activités. Le comité a pour mandat de maintenir l’intégrité de la Politique, en veillant à son évolution à la lumière des nouvelles preuves scientifiques découvertes et des nouvelles pratiques exemplaires élaborées.

Dans le cadre de l’élaboration de la Politique, le Comité Bien-être des animaux de Saputo a consulté des organismes de protection des animaux, des sociétés humanitaires, des autorités gouvernementales, des fournisseurs et des clients. Il a également travaillé en collaboration avec des spécialistes en matière de bien-être animal d’universités et de des collèges de médecine vétérinaire. Le comité se réunit régulièrement en tant que groupe et avec des membres des organismes et des autorités de protection des animaux.

Dr Warren Skippon

Nommé en 2015, le Dr Warren Skippon, qui travaillait auparavant auprès de l’Association canadienne des médecins vétérinaires, où il gérait les programmes d’enjeux nationaux et de protection des animaux. Au sein de cet organisme, il a également dirigé l’élaboration des Lignes directrices de l’ACMV sur l’administration judicieuse des antimicrobiens (2009) pour les animaux destinés à l’alimentation et des Lignes directrices pour les animaux de compagnie (en cour).

Son expérience comprend notamment 15 années à titre de vétérinaire praticien pour de gros animaux (1989-2006) ayant un intérêt particulier pour la gestion de la santé des troupeaux laitiers, la production de lait de qualité, la reproduction et les ultrasons.

Le Dr Skippon a obtenu son B.Sc. (Agriculture) de l’Université de Guelph (Canada) en 1985 et son diplôme du Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario en 1989. Il est membre de la Réserve vétérinaire canadienne et ancien président de l’Ontario Association of Bovine Practitioners.

Partenariats

La Politique fait état de l’engagement de Saputo à appuyer les initiatives et les programmes qui font la promotion des occasions de communication, de sensibilisation et de formation relatives aux problèmes de bien-être des bovins laitiers.

La Société consacrera des ressources financières additionnelles à deux programmes reconnus au sein d’universités nord-américaines se spécialisant dans la manipulation et le bien-être des animaux laitiers.

Ainsi, le nouveau Dairy Care Program (programme de soins pour bovins laitiers) de Saputo sera enseigné à l’Université de Guelph, par l’intermédiaire du Centre Campbell pour l’étude du bien-être animal et du Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario. Ce programme offre une formation pratique sur le bien-être des bovins laitiers, y compris des ateliers, destinée aux étudiants en médecine vétérinaire, aux vétérinaires praticiens et aux producteurs laitiers.

Également, par l’intermédiaire de l’École de médecine vétérinaire de l’Université du Wisconsin-Madison, Saputo est fière d’appuyer deux initiatives importantes:

  • l’initiative Dairyland qui offrira des ressources, des services-conseils et des ateliers pour concevoir des bâtiments d’élevage favorables au bien-être des bovins laitiers, en plus de rendre accessibles ces importants outils aux producteurs laitiers et aux professionnels participant partout dans le monde;
  • l’initiative Dairyland qui offrira des ressources, des services-conseils et des ateliers pour concevoir des bâtiments d’élevage favorables au bien-être des bovins laitiers, en plus de rendre accessibles ces importants outils aux producteurs laitiers et aux professionnels participant partout dans le monde.

Pour soumettre une demande pour un programme s’inscrivant dans le cadre de nos objectifs en matière de bien-être des animaux, veuillez cliquer le lien suivant et compléter la fiche. Notre comité de dons et commandites se réunit une fois par trimestre (au mois de janvier, avril, juillet et octobre) pour évaluer toutes demandes, alors nous vous suggérons d'effectuer votre demande bien avant le début du projet. Les demandes nous étant soumises moins de quatre (4) semaines avant la tenue d'un événement seront automatiquement refusées.

SOUMETTRE UNE DEMANDE

Autres

Pour consulter les plus récents rapports conformément à la Loi de 2009 sur la réduction des toxiques (Ontario), veuillez cliquer sur les liens ci-dessous:

Ces documents sont disponibles seulement en anglais. Nous sommes désolés de cet inconvénient.